Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 15:40

Des super-cafards nés dans l'espace


Des cafards nés dans un satellite russe présentent des capacités physiques plus développées que leurs cousins nés sur Terre.
Une mutation qui n'a pas été expliquée.




Les cafards sont partout. Y compris dans l'espace. Enfin, ils y ont été envoyés par une équipe de chercheurs de l'Institut russe des problèmes biomédicaux, comme le relate New Scientist. Non seulement ils ont fait plusieurs fois le tour de la planète à bord d'un satellite mais ils se sont reproduits en apesanteur.

Voici maintenant l'information qui donne vraiment froid dans le dos : les cafards nés dans l'espace "courent plus vite que les cafards ordinaires, et ils sont plus vigoureux et plus costauds", indique le chercheur Dimitri Atyakshin à l'agence russe Ria Novosti. Ces bébés cancrelats ont une croissance plus rapide que leurs cousins terrestres.

L'équipe scientifique de l'institut est arrivée à ces conclusions en comparant la "portée spatiale" des cafards ayant séjourné dans l'espace aux deux autres portées que les cafards ont ensuite eu sur Terre. "Les deuxième et troisième portées n'ont pas montré ces spécificités en terme de croissance et de physiologie", note le chercheur. Cette mutation est-elle due aux rayonnements cosmiques ? Les chercheurs ne l'ont pas précisé.

Compartiments scellés

Les cafards avaient été placés dans des compartiments scellés et équipés de caméras vidéo, au sein du satellite Foton-M, qui a tourné autour de la Terre du 14 au 26 septembre dernier. L'expérience s'inscrivait dans le cadre d'un programme de recherches sur les effets des séjours dans l'espace.

Il y a de quoi être inquiet quand on sait, comme le rappelle Ria Novosti, que les cafards sont des animaux connus pour leur résistance. "Certaines espèces peuvent presque survivre une heure sans oxygène ou un mois sans nourriture et sont capables de supporter de hautes doses de radiation", souligne l'agence. Il faut espérer que les scientifiques russes ne vont pas laisser échapper dans la nature ces cafards mutants...

Partager cet article

Repost 0
Published by Faboisset - dans Observatoire
commenter cet article

commentaires