Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 14:56

La condamnation à 12.000 euros d'amende infligée lundi par le tribunal de police de Paris à l'association Droit au logement (DAL) pour avoir installé des tentes rue de la Banque (IIe) a suscité mardi de nouvelles réactions violemment hostiles.

Le DAL a été condamné pour avoir, en installant ces tentes, "embarrassé la voie publique en y laissant des objets" (article R 644-2 du Code pénal). France terre d'asile a ainsi exprimé "sa stupéfaction" dans un communiqué. "Il est possible d'avoir, avec le DAL, des différences d'approche et de méthode, mais on ne peut laisser condamner une association qui lutte avec constance, courage et opiniâtreté, pour le droit à l'hébergement et à un logement pour tous". Pour Jeudi-Noir, "l'incroyable décision du tribunal de police contre le DAL ressemble furieusement à condamner les mal-logés à souffrir ou mourir en silence".

"Ce jugement est une honte", assure Le PCF dans un communiqué. "Incapable de répondre à l'une des revendications les plus légitimes qui soit, celle de se loger dans la dignité, le gouvernement choisit la voie de la criminalisation de l'action citoyenne", ajoute le PCF. "Face à la disproportion manifeste de l'amende infligée au DAL, qui est de nature à mettre en péril leurs activités", SOS Racisme s'inquiète que les actions de solidarités menées au profit des plus démunis puissent être constitutives d'un délit de solidarité".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Faboisset - dans Moeurs
commenter cet article

commentaires