Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 16:32




Le personnage de 2046 est un playboy assez cruel qui a du vécu et s'évoque ses souvenirs. Mister Chow.

2046 est l'un des films les plus personnels de Wong. Le tournage a duré quatre ans.

Tony Leung joue Mister Chow :

Sur quatre ans, forcément, nous ne travaillions pas tous les jours et quand il ne travaillait pas, il écrit, beaucoup, tous les jours. Il dort même parfois sur son bureau et quand il se réveille, il écrit encore. A chaque fois que j'allais le voir, il écrivait encore et encore, tout le temps, constamment. A ce moment-là, quand on voit mon personnage écrire, s'inspirer de ce qui l'entoure pour créer, je l'incarnais lui. Je n'étais plus monsieur Chow, j'étais lui, de la même façon lorsque je lis le chiffre écrit sur la porte et donne le titre à son roman.

Travailler avec lui, c'est quelque chose d'éprouvant. Ne serait-ce parce qu'à chaque fois, les dates de ses tournages sont imprévues et qu'il favorise l'improvisation. A chacun de ses tournages, on est très perdu mais en même temps séduit. On est même au bord d'abandonner ou même de supplier qu'il nous en dise plus. On ne se sait pas où on va parce qu'il change ses histoires même pendant les prises et il ne nous renseigne pas sur ses décisions.
Interview


Mister Chow est-il un homme à femmes, un séducteur ? il semble les aimer, les désirer d'une manière amicale ou animale comme des êtres étrangers et sophistiqués . Il les regarde avec distance et fascination. Elles sont plusieurs mais comme une seule, comme des versions de la même page. Il ne semble en n'aimer aucune, toujours pris dans un temps à rebours, Il les aime au moment où elles ne sont plus là. Il aime ces femmes mais jamais entièrement, jamais complètement. Il aime le souvenir qu'il en a, l'image.
Le film est de ce point de vue virtuose.
Dans le train du futur qui porte son alter ego Monsieur Chow tombe amoureux d'une androîde.
"Pars avec moi". Il n'a pas la réponse à cet amour mécanique, qui se dérègle lentement, réagissant à contre-temps.
2046 est un film sur le contre temps et l'impossibilité d'aimer vraiment dans une réalité où les sentiments sont toujours décalés de part et d'autre, il est trop tard ou trop tôt.
Mister Chow finalement n'aime personne, il est incapable de dire je t'aime et ne cherche pas non plus à ce qu'on lui dise.  Ainsi passent les femmes, amoureuses amies toujours parties.
F.B

Partager cet article

Repost 0
Published by Faboisset - dans Moeurs
commenter cet article

commentaires