Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 15:27

Ou comment Cranach s'est démerdé pour pas faire de pub.

undefined

Les responsables des transports londoniens se sont retrouvés jeudi sous le feu des critiques après avoir interdit d'afficher dans le métro une publicité pour une exposition montrant une Vénus nue peinte au XVIe siècle. L'affiche était destinée à promouvoir une exposition de la Royal Academy of Arts consacrée au peintre et graveur allemand Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553), qui s'ouvre en mars.

L'œuvre, conservée au Musée de Francfort, n'a pas été du goût de la London Underground, jugeant qu'elle était une offense à la pudeur. Pour justifier sa décision, elle a cité son règlement en matière d'affichage, qui bannit toute publicité «montrant des hommes, des femmes ou des enfants d'une façon sexualisée, ou montrant des corps à moitié ou totalement dénudés dans un contexte ouvertement sexuel». «Des millions de personnes empruntent le métro chaque jour et ils n'ont pas d'autre choix que de voir les publicités affichées», a expliqué un porte-parole de Transport for London, l'organisme gérant les transports en commun de la capitale britannique. «Nous devons tenir compte de toutes les catégories de voyageurs et essayer de ne pas les choquer avec les publicités affichées.»

La contre-attaque ne s'est pas fait attendre. «Cette décision est parfaitement débile», s'est insurgé le président de la commission de la culture et des médias à la chambre des Communes, John Whittingdale. Le tableau «a été peint il y a environ 500 ans, a-t-il poursuivi. Il est impensable que ce tableau classique puisse choquer. J'appelle London Underground à y réfléchir à deux fois, la Royal Academy ne devrait pas être contrainte de trouver une autre solution.»

Partager cet article

Repost 0
Published by Faboisset
commenter cet article

commentaires