Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 15:40
Lundi 18 Février 2008 sur ARTE TV à 1h du matin passe un curieux reportage:

Allemagne 45 : suicides collectifs
. Retour sur un chapitre méconnu de l'histoire allemande.


Un petit village de l'Allemagne bien tranquille dans sa campagne voit arriver les troupes russes. La propagande massive du nazisme contre les russes bolchéviques créa une véritable terreur dans ce milieu paysan, protégé de la seconde guerre mondiale. Les femmes se pendirent en groupe avant l'arrivée des troupes russes. Abandonnées par le gouvernement qui se servit des populations environnantes pour se protéger de l'arrivée du front des troupes, elles furent seules face à leurs peurs et décidèrent d'en finir, sans fuir ou lutter, bien persuadées d'être violées et tuées par les soldats bolchéviques considérérés par les nazis comme des sous-hommes c'est à dire des bêtes féroces.


Cette émission pose la question, aujourd'hui encore, de la conduite de l'information par les médias gouvernementaux. En effet, nous pouvons considérer  que les informations radiophoniques et télévisuelles actuelles ne peuvent que renforcer un sentiment de peur chez les populations informées continuellement par les drames, catastrophes et autres états de guerre, journalièrement diffusés sur les ondes, provenant d'une sélection répétée de crimes perpétrés dans des pays, bien loin de la vie journalière que nous vivons. 

Cette actualité factuelle, non commentée, ne peut produire, chez la personne qui l'écoute, qu'un sentiment de peur et d'impuissance face à des événements qu'il ne voit pas, qu'il ne comprend pas et sur lesquels il ne peut pas agir.

Je ne peux que m'interroger sur la volonté médiatique de soumission passive qui se transmet par les actualités.

Partager cet article

Repost 0
Published by Faboisset
commenter cet article

commentaires